Gwenaelle Persiaux - PSYCHOLOGUE

Décider d’aller voir un psy n’est pas une démarche facile et suscite beaucoup de questions. A commencer par : « voir un psy, oui… mais lequel ? »


Entre psychologue, psychanalyste, psychiatre et psychothérapeute, nous sommes facilement perdus. Ce sont tous des professionnels de la relation d’aide mais leur formation et leurs méthodes d’intervention diffèrent :

Le psychologue

Un psychologue est titulaire d’un diplôme bac+5 de Master 2 Pro (DESS) ou DEA. Ce diplôme est décerné par les universités ou certaines écoles agréées. Le cursus inclut cours théoriques et stages pratiques supervisés.

 

Le titre de psychologue est protégé : tout psychologue doit obligatoirement posséder un n°ADELI. En effet il doit se faire répertorier auprès de l’ARS (Agence Régionale de Santé) de son département. Cette liste ADELI est consultable par le public. Mon numéro ADELI est le 699319331, enregistré à l’ARS du Rhône.


Le psychologue est un professionnel du fonctionnement psychique, c’est à dire que ses compétences portent sur la compréhension du comportement humain, de la personnalité, des relations interpersonnelles et des pathologies mentales. Suivant le cursus choisi, il est psychologue clinicien, neuropsychologue, psychologue du travail ou du développement.


Le psychologue clinicien (ce que je suis) propose une aide psychologique à une personne, un couple, une famille ou un groupe. Il intervient dans toutes les étapes de la vie et donc dans différents champs : l’hôpital, la justice, la protection de l’enfance, le handicap, le milieu scolaire… ou encore en libéral. Le psychologue se réfère souvent à une ou des théorie(s) particulière(s) - systémique, psychanalytique, humaniste, cognitivo-comportementale…-, qui influence(nt) sa façon de travailler.


Un psychologue n’est pas médecin : il ne prescrit pas de médicaments et les consultations ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale. Cependant de plus en plus de mutuelles offrent la possibilité d’une prise en charge partielle ou complète ;  je vous invite à vous renseigner.


Enfin l’exercice de la profession de psychologue est régi par un code de déontologie, adopté en 1996 par les principales organisations professionnelles. Ce code rappelle les règles et devoirs des psychologues, ainsi que les valeurs et principes éthiques (respect de la personne et de sa dignité). Vous pouvez le consulter à partir de la rubrique Liens.

Le psychiatre

Un psychiatre a suivi des études de médecine et s’est spécialisé en psychiatrie ou en pédopsychiatrie. Il exerce à l’hôpital ou en libéral.


Sa mission première est de poser un diagnostic et de traiter la pathologie. Pour ce faire, il est habilité et formé pour prescrire des médicaments (anti-dépresseurs, anxiolytiques…), mais il utilise, lui aussi, l’écoute et la parole pour accompagner un patient.

 

Sa consultation, sauf dépassement d’honoraires, est remboursée par la Sécurité Sociale.

Le psychanalyste

Un psychanalyste propose à ses patients des thérapies psychanalytiques dont le dispositif classique est le divan, connu du grand public. Il a suivi lui-même une psychanalyse qui constitue sa formation principale. Le psychanalyste est très souvent également  psychologue ou psychiatre.  Toutefois ni le titre ni l’exercice de la psychanalyse ne sont contrôlés en France, il s’agit donc d’être vigilant.

 

Un psychanalyste se réfère en général à une école de psychanalyse (freudienne, lacanienne, jungienne…) qui détermine la façon de penser le psychisme humain et de traiter le patient.

 

Entamer une thérapie psychanalytique, appelée « cure analytique », est une démarche particulière, motivée par le désir de se connaître de façon très approfondie et nécessitant un engagement important (plusieurs séances par semaine et pendant plusieurs années).

 

Les séances ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale

Service facile et gratuit

Créer un site web

Le psychothérapeute

Un psychothérapeute est une personne formée à une ou plusieurs techniques de psychothérapies. Le titre n’est pas encore clairement réglementé par la loi. Quiconque peut se déclarer psychothérapeute, il s’agit donc d’être vigilant lorsque la personne n’est ni psychologue ni médecin. Il convient de l’interroger sur sa formation et ses diplômes.


La plupart des psychothérapeutes se sont formés dans une école. Celles-ci sont nombreuses et variées : PNL (programmation neuro-linguistique), systémique, analyse transactionnelle, psycho-corporelle, hypnose, Geslalt, TCC (thérapies cognivo-comportementales)…

 

Les consultations ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale. 

Une fois identifié le type de professionnel que vous souhaitez aller voir, il reste encore à choisir la bonne personne. Vous pouvez interroger votre médecin traitant qui pourra vous orienter. Vous pouvez demander aussi à certains de vos proches s’ils auraient quelqu’un à vous recommander, le bouche-à-oreille restant le meilleur de trouver ce qui nous convient.  

 

Lors du premier rendez vous, n'hésitez pas à questionner la personne sur ses titres, sa formation, ses orientations et ses méthodes thérapeutiques.

 

Et surtout, si vous sentez qu’il y a quelque chose qui ne va pas, qui « coince », vous pouvez l’exprimer et vous sentir libre de ne pas revenir. Il faut parfois rencontrer plusieurs « psy » pour trouver la bonne personne avec qui on se sent à l’aise et en confiance.

Gwenaelle Persiaux - 269 rue du Haut - 69700 Loire-sur-Rhône - 06 62 78 17 62 - gwenaellepersiaux@gmail.com